L'Express

Le Procope célèbre restaurant parisien employer des handicapés et aujourd'hui plus qu'une obligation une priorité depuis presque 700 ans travailleurs malentendants et déficients mentaux font partie des équipes et cette année ils sont au nombre de 4 sur les 80 salariés Co contre le restaurant c'est quand même compliqué de recruter des travailleurs handicapés donc au niveau du handicap on fait déjà forcément des sélections et en ce qui concerne les compétences on ne fait aucune sélection c'est exactement comme un travailleur normal si on a besoin d'un commis on va demander les mêmes compétences que pour un commis au-delà des rechercher pour les travailleurs handicapés l'ensemble de l'équipe de aussi être capable de les accueillir à commencer par le directeur du restaurant on a demandé une formation avec mon chef pour apprendre le langage des signes donc on est allé à la maison française de langage des signes pour apprendre justement à communiquer avec un homme ça a été très bien perçu par une autre personne malentendante ils se sont rendu compte que fais-le pour la aussi léger retard mental son arrivée au Procope il y a 1 ans malgré son manque de diplôme et d'expérience et un aboutissement travailler comme commis de cuisine dans le restaurant lui a permis de s'épanouir

CONDIVIDI LA PAGINA!